[Caravan'Sérail: bâtiment qui accueille les marchands et les pèlerins le long des routes et dans les villes. C'est aussi un lieu d'échange fréquenté par de nombreux étrangers.]
Inscrivez-vous à notre newsletter
AGENDA

  EXPOSITION
Rwanda, l'aveu/absences
Alexis Cordesse

Vernissage le jeudi 13 mars 2014 de 18h00 à 21h00
Exposition du 14 mars au 19 avril 2014

EXPOSITION de BIJOUX
L'atelier Van Tesch
Délicatesse au pluriel

Les 28, 29 et 30 novembre

Pendant cette exposition, la galerie est ouverte les vendredis et samedis de 14h à 19h et sur rendez-vous.

Alexis CORDESSE - Rwanda, l'aveu / absences

Exposition du 14 mars au 19 avril 2014
Vernissage le jeudi 13 mars de 18h à 21h

C’est dans l’indifférence générale qu’eut lieu le génocide du Rwanda. Entre avril et juin 1994, militaires et miliciens, aidés par une partie de la population civile, tuèrent entre 800 000 et un million de personnes, opposants au régime et membres de la minorité Tutsi.

De 1996 à aujourd’hui, le photographe Alexis Cordesse a consacré plusieurs travaux aux événements survenus au Rwanda. A l’occasion du 20e anniversaire du génocide, ikono! présente deux de ses principaux ensembles : L’Aveu (2004) et Absences (2013).

L’œuvre d’Alexis Cordesse résulte d’un long travail d’enquête et d’entretiens avec des rescapés et des bourreaux. Faisant émerger la singularité de cet événement et ses répercussions traumatiques sur la population rwandaise, elle résiste à la commodité d’un discours moralisateur sur le crime de masse, la souffrance de la victime, et sur l’inhumanité du bourreau.

Sa démarche s’appuie sur un processus de décantation résultant d’un parcours de maturation : réexaminer sans cesse, rechercher toujours plus de profondeur et de lucidité, penser de nouveaux espaces de perception et de représentation, au sein desquels sons, images et paroles s’articulent pour créer du sens.

Face à la faillite de l’autorité des images à informer et à l’usage inflationniste de la notion d’ «irreprésentable» dans le champ de l’art, le travail d’Alexis Cordesse interroge le pouvoir des images à dire uniquement par elles-mêmes la nature de ce qui s’est passé au Rwanda. Pour se confronter à l’incroyable, Le photographe invite le spectateur à engager son imagination, sa capacité à se représenter l’événement, pour penser le crime plutôt que de le contempler.

Une exposition intitulée Rwanda, wounded vision, regroupant l’ensemble des travaux d’Alexis Cordesse sur le Rwanda, sera présentée au Musée Kazern Dossin, à Malines, du 5 avril au 14 septembre 2014.

Alexis Cordesse